Archives

LES SOMMAIRES DE LURELU

Cliquez sur le logo « é » pour accéder au PDF complet de ce numéro de la revue sur le portail Érudit.

 

VOLUME 43 NUMÉRO 1
PRINTEMPS-ÉTÉ 2020

Fabrice Boulanger,
La journée de Maya,
Québec Amérique

 

STÉPHANIE LAPOINTE. LES ÉTOILES FILANTES
par Isabelle Crépeau

«Parfois, on se demande si le destin existe, confie Stéphanie Lapointe. J’ai l’impression que l’écriture est un peu tombée sur ma route, sans que j’aie eu vraiment à me chercher une nouvelle voie.»

ORBIE ELLIPTIQUE
par Sophie Marsolais

Bien connue pour son travail d’illustratrice, Marie-Eve Tessier-Collin, qui publie sous le nom d’Orbie, a fait des débuts remarqués comme auteure jeunesse l’an dernier.

APRÈS MUIR RÉFLÉXION
par Sophie Marsolais

L’Association des écrivains québécois pour la jeunesse (AEQJ) a reconnu la qualité en accordant à L’ère de l’expansion de Mahieu Muir le prix Cécile-Gagnon 2019, volet roman.

VINGT-CINQ ANS D’AUDACE POUR LES 400 COUPS
par Nathalie Ferraris

La maison d’édition Les 400 coups célèbre, cette année, ses vingt-cinq ans. Fondée à Montréal par Serge Théroux, la maison a publié plus de cinq-cents titres répartis dans diverses collections.

CRITIQUES LITTÉRAIRES
sous la direction de Renée Leblanc

120 critiques d’albums, livres de poésie, livres-disques, recueils de nouvelles, romans, miniromans, documentaires, biographies, bandes dessinées, magazines et livres inclassables.

FULL COOL, LE THÉÂTRE?
par Sophie Pouliot
Notre chroniqueure a été ébranlée par l’expérience qu’a vécue la distribution de la pièce Des souris et des hommes (chez Duceppe), qui s’est vue invectivée par des spectateurs étudiants.

LE POUMON DE L’IMAGINAIRE
par Marie-Andrée Arsenault

PEU DE MOTS, BEAUCOUP DE SENS
(auteur)

De plus en plus de créateurs conçoivent des albums où l’illustration et un minimum de texte s’allient pour créer une œuvre aux sens multiples. Ils laissent ainsi les images parler et font confiance à leurs lecteurs.

13E AVENUE, ROSEMONT, PQ
par Élaine Turgeon

Le Prix des libraires comporte une nouvelle catégorie pour la bande dessinée jeunesse depuis son édition 2020. Les premiers lauréats sont François Vigneault et Geneviève Pettersen pour 13e Avenue.

LES DESSOUS DE LA LÉGENDE
par Marie Fradette

Dans Le marcheur du ciel, paru en 2018, Daniel Mativat initie les lecteurs à un évènement important de notre histoire, la chute du pont de Québec, ainsi qu’aux croyances et aux contes qui ont forgé notre culture.

DE L’ÉPHÉMÈRE ET DU CONTINU
par Francine Sarrasin

Mystérieuse et abstraite, la notion de temps, dans un texte illustré, est difficile à cerner. C’est encore plus vrai quand on s’adresse à un jeune lecteur.

DE BEAUX CONTES DANS MON BALUCHON
par Sébastien Chartrand

Commandée en 1971 par le ministère de l’Éducation à son Service général des moyens d’enseignement, la série Passe-Partout fut conçue en complément des classes de maternelle.

SUIVRE LE FIL D’ARIANE LABONTÉ
par Isabelle Crépeau

Conteuse engageante et engagée, Ariane Labonté est reconnue pour sa parole aiguisée, sa manière unique de jouer avec la sonorité et le sens des mots.

LES VISITES D’AUTEURS DANS LES CLASSES, QUOSSA DONNE?
par Rachel DeRoy-Ringuette

C’est en pensant à tous ceux qui veulent en savoir plus sur les visites d’auteurs en milieu scolaire que notre collaboratrice a décidé de résumer l’article d’une recherche portant sur le sujet.

LECTURES TOUS AZIMUTS
par Sébastien Chartrand

Il y a quelque chose de spécial quand on entre au Juvénat Notre-Dame de Lévis, l’école où enseigne Stéphanie Germain-Pouin. Celle-ci a fait de la lecture la pierre angulaire de son approche pédagogique.

LES CRÉATIONS NUMÉRIQUES
par Céline Rufiange

Les œuvres créées au départ en format numérique contiennent une part d’interactivité entre le lecteur et l’œuvre. Céline Rufiange a exploré pour nous Tout garni, à La Pastèque, et la plateforme Miniminus.

LUCIE BERGERON
par Nathalie Ferraris

Depuis l’âge de treize ans, Lucie Bergeron écrit pour des plus jeunes qu’elle. Elle n’a pas choisi d’écrire pour la jeunesse, dit-elle, c’est l’écriture pour la jeunesse qui l’a choisie.

JULIEN CASTANIÉ
par Nathalie Ferraris

Il y avait chez Julien, jeune, les bandes dessinées de Tintin, Astérix, Les Tuniques Bleues et quelques-unes de Mordillo, qui ont été une belle inspiration dans son rapport à l’absurde.

DELPHIE CÔTÉ-LACROIX
par Nathalie Ferraris

En première année, Delphie a dessiné un clown au pastel sec. Son enseignante et ses parents ont vraiment «trippé dessus» et il est encore accroché chez son père.

AMÉLIE BIBEAU
par Nathalie Ferraris

Amélie était tellement tranquille qu’un enseignant l’avait surnommée le caméléon. La future auteure de «Lili-la-lune» avait toujours la tête dans un livre… ou dans la lune!

DEUXIÈME PRIX DU CONCOURS LITTÉRAIRE 2019, 5 à 9 ANS
ROUGE TOMATE SOUS LA PLUIE

par Anna-Maria Lacriola
«Maman, est-ce que tu peux me garder avec toi aujourd’hui? Ma présentation orale ne me tente pas du tout. En plus, il pleut. Et la pluie, ça donne un air triste à tout le monde.»

DEUXIÈME PRIX DU CONCOURS LITTÉRAIRE 2019, 10 ANS ET PLUS
UN FROID DOUX

par Isabelle Boisvert
«Les glaçons qui ornent les bordures des toits s’étirent et s’élargissent. Je me sens prise dans une boite-maison-prison. Des plaques de glace se sont détachées d’un toit aujourd’hui…»

VITE DIT
par Sébastien Chartrand

C’est à l’âge de soixante-treize ans, le 29 février, que s’est éteint le prolifique écrivain Michel Lavoie. La maison d’édition Vents d’Ouest l’a décrit comme le pilier et le cœur de l’entreprise.

À L’HONNEUR
par Daniel Sernine

Les lauréats des Prix Jeunesse des libraires ont été présentées le 14 février à la maison de la culture Marie-Uguay, à Montréal. Hélas, d’autres prix habituellement décernés au printemps seront peut-être annulés, comme les Prix Illustration jeunesse du Salon du livre de Trois-Rivières.

HAUT

 

VOLUME 42 NUMÉRO 3
HIVER 2020

Illustration :
Carl Pelletier,
Germain et le tunnel mystérieux,
Soulières Éditeur

 

MAXIME MONGEON ET LEMÉAC: TRACER LA LIGNE
par Isabelle Crépeau
Le dixième anniversaire imminent du secteur jeunesse des Éditions Leméac est une bien belle occasion d’aller à la rencontre du directeur littéraire et éditeur jeunesse, Maxime Mongeon.

ANDRÉE POULIN, INVITÉE D’HONNEUR ENGAGÉE
par Nathalie Ferraris
Andrée Poulin a publié à ce jour une cinquantaine de livres pour les jeunes. Elle était invitée d’honneur au Salon du livre de Montréal, qui s’est tenu du 20 au 25 novembre.

CRÉATRICES JEUNESSE SUR DEUX GÉNÉRATIONS
par Sophie Marsolais
Écrire et illustrer pour la jeunesse, c’est parfois une passion qui se transmet de génération en génération. C’est notamment le cas pour trois duos parent-enfant qui ont la création… dans le sang.

LA (TROP TIMIDE) PLACE DES LIVRES EN CLASSE
par Martin Lépine
Pour une vingtaine d’élèves dans un groupe-classe du primaire, on se retrouve avec seulement quatre ou cinq livres par élève pour une année entière d’enseignement.

FULL COOL, LE THÉÂTRE?
par Sophie Pouliot
Notre chroniqueure a été ébranlée par l’expérience qu’a vécue la distribution de la pièce Des souris et des hommes (chez Duceppe), qui s’est vue invectivée par des spectateurs étudiants.

CRITIQUES LITTÉRAIRES
sous la direction de Renée Leblanc
111 critiques d’albums, livres de poésie, romans, miniromans, documentaires, biographies, bandes dessinées, magazines et livres de théâtre.

TOMBER DANS LA POTION
par Marie-Andrée Arsenault
Une année, Marie-Andrée s’est lancée dans l’aventure d’enseigner aux petits. Elle ne s’en est toujours pas remise, comme si elle était tombée dans une potion aux effets durables.

ADOPTEZ UN BÉLUGA
par Élaine Turgeon
Le roman J’avais tout prévu sauf les bélugas présente un heureux dosage d’émotions, d’humour et d’action, porté par des personnages adolescents crédibles et attachants.

DANS LE CŒUR DE FLORENCE, À LA RECHERCHE DE LA LIBERTÉ
par Marie Fradette
Si la poésie rebute, si elle reste la forme la plus crainte parmi les différents genres, le roman poétique peut apprivoiser ces lecteurs réticents et faire connaitre la poésie d’une autre façon.

HISTOIRES DE CHATS
par Francine Sarrasin
Le chat qui se love dans les albums de la bibliothèque de Francine Sarrasin, occupe le premier rôle de sa chronique. Il en est le sujet, le témoin, le prétexte.

MAXIME : DE LA PARENTALISATION À LA CONSTRUCTION DU SOI
par Sébastien Chartrand
On nomme parentalisation le processus qui amène un enfant ou un adolescent à assumer les responsabilités que devraient normalement endosser ses parents.

MÉLANIE BOUCHER ET PHILIPPE JETTÉ:
PONDRE DANS LA R’MISE
par Isabelle Crépeau
Le patrimoine vivant, la tradition, la chanson, les jeux et la danse, le conte, c’est du durable, c’est de l’immatériel qui ne se gaspille pas…

TANIA BOULET
par Nathalie Ferraris
Les parents de Tania Boulet lui ont acheté beaucoup de livres quand elle était toute petite, mais le premier qu’elle se rappelle avoir reçu est Alice au pays des merveilles.

ANNEMARIE BOURGEOIS
par Nathalie Ferraris
Enfant, AnneMarie voulait être maçon, à cause du troisième des Trois Petits Cochons. Sa truelle était pleine de ciment frais, et ça ressemblait à du glaçage!

JULIEN CHUNG
par Nathalie Ferraris
Sa mère était autrichienne, son père chinois de Hong-Kong, et Julien Chung voulait être architecte ou chevalier quand il était petit.

CAROLE DION
par Nathalie Ferraris
Le premier éditeur à qui elle a soumis un texte l’a refusé mais lui a dit de persévérer, de continuer à frapper aux portes, parce que mon manuscrit méritait de se faire éditer.

PREMIER PRIX DU CONCOURS LITTÉRAIRE 2019,
5 – 9 ANS
ÇA CHAUFFE POUR CARUSO
par Pierre Mario Mourat
«Je suis condamné à la casserole! Pourquoi? Parce que je chante faux lorsqu’il fait chaud, tout bêtement!»

PREMIER PRIX DU CONCOURS LITTÉRAIRE 2019, 10 ANS ET PLUS
IL FAIT FROID QUAND ON REGARDE...
par Frédéric Hardel
«Dans un coin de la grange, six huskys levèrent la tête pour voir si on venait les atteler pour une promenade en traîneau dans l’hiver sibérien.»

CARNET D’ÉCRIVAINE, OU LA GENÈSE D’UN OVNI LITTÉRAIRE
par Andrée Poulin
Enterrer la lune a été publié cet automne par Andrée Poulin sous forme de roman graphique. Voici le récit de la genèse emberlificotée d’un ovni littéraire.

L’ÉDUCATION RELATIVE À L’ENVIRONNEMENT
PAR LA LITTÉRATURE JEUNESSE
par Hugue Asselin

L’éducation sur l’environnement ne vise pas le changement de comportements, mais bien la transformation du réseau de relations personne-société-environnement. Voici la deuxième partie de l’article d’Hugue Asselin.

PRÉSENCE AUTOCHTONE DANS LA LITTÉRATURE JEUNESSE, UN SUIVI
par Danièle Courchesne

Pour souligner le rôle que jouent les langues dans la vie des peuples en termes d’identité, de communication et d’éducation, l’UNESCO a déclaré 2019 l’Année internationale des langues autochtones.

DES ANIMAUX AUX COMPORTEMENTS HUMAINS!
par Rachel DeRoy-Ringuette et Danièle Courchesne

Depuis longtemps, les personnages animaux peuplent les histoires pour enfants. Il n’est pas rare de croiser un lapin, un ours ou un loup au détour d’une page d’album.

DES PATINS ET DES LIVRES
par Rachel DeRoy-Ringuette

Notre collaboratrice s’intéresse à une recherche menée par Manon Jolicœur et Marianne Cormier sur un sujet approprié en cette période hivernale : «Des cercles de lecture au sein d’équipes de hockey».

KALÉIDOSCOPE : JEU DE MIROIRS,
MULTIPLES COULEURS
par Myriam de Repentigny

«Faire la promotion de modèles et de comportements égalitaires chez les 0-12 ans à l’aide d’une sélection de livres jeunesse», telle est la mission du projet Kaléidoscope.

VITE DIT
par Daniel Sernine

Fort de son succès de l’année dernière, Lis avec moi – Le défi tiendra sa deuxième finale nationale en juin 2020 à la Grande Bibliothèque (BAnQ).

À L’HONNEUR
par Daniel Sernine

Capsules d’information sur le Prix jeunesse des Bibliothèques de Montréal, les Prix littéraires du Gouverneur général, les Prix littéraires des enseignants de français, et plusieurs autres décernés cet automne.

HAUT

 

VOLUME 42 NUMÉRO 2
AUTOMNE 2019

Illustration :
Anne Villeneuve,
Chère Traudi
Les 400 coups

 

ANNE VILLENEUVE : MAIN LIBRE
par Isabelle Crépeau
Dans le café où Anne Villeneuve a donné rendez-vous à Isabelle Crépeau, tout s’illumine de sa présence. Elle a choisi l’endroit parce qu’elle y est visiblement chez elle.

THÉÂTRE POUR CITOYENS EN HERBE
par Sophie Pouliot

Rébecca Déraspe signait, en 2018, un texte théâtral marquant, destiné aux jeunes : Je suis William, l’histoire fictive de la tout aussi fictive sœur de Shakespeare…

par l’équipe
Juste au Québec et au Canada français, il se publie près de sept-cents titres annuellement en littérature pour la jeunesse. L’équipe de Lurelu vous livre ses coups de cœur.

UNE NAISSANCE UN LIVRE :
AU BONHEUR DES BÉBÉS LECTEURS
par Nathalie Ferraris

Depuis 20 ans, le programme Une naissance un livre fait la joie des bébés lecteurs et de leurs parents. Les parents qui inscrivent leur enfant de moins d’un an dans une bibliothèque québécoise reçoivent gratuitement une trousse…

DE GROS LIVRES POUR LES PETITS
par Myriam de Repentigny

Depuis quelques années, on trouve, sur les tablettes des librairies, de gros romans destinés aux premiers lecteurs ou encore à ceux, plus âgés, qui éprouvent certaines difficultés en lecture.

CRITIQUES LITTÉRAIRES
sous la direction de Renée Leblanc

150 critiques d’albums, livres-disques, contes et légendes, romans, miniromans, documentaires, biographies, bandes dessinées, magazines, albums de poésie et livres inclassables.

L’INGÉNIEUSE CAROLINE MEROLA ET SA PETITE BESTIOLE
par Céline Rufiange

Ainsi, au fil des ans, Caroline Merola a démontré son aptitude hors du commun à utiliser l’espace du livre de façon inusitée. Parmi ces albums, La petite bestiole et Ça commence ici! sont les plus accessibles aux élèves du préscolaire.

MÉTIS, OU LE RÉCIT QUI TIENT PAROLE
par Élaine Turgeon

Dans Métis, nouvelle édition d’un livre auparavant publié aux Éditions Michel Quintin sous le titre de Pien, l’écrivain Michel Noël dresse le portrait de son enfance dans un camp forestier du Nord-Ouest québécois.

AU RYTHME DE LA NATURE
par Marie Fradette

Véritable ode à la nature et à la simplicité volontaire, Henry et moi, écrit par la pionnière Cécile Gagnon, permet de poser un regard différent sur le temps et sur l’activité des hommes.

LE TERRITOIRE INTÉRIEUR
par Marie-Andrée Arsenault

En tant qu’enseignante, il faut écouter et soigner beaucoup de cœurs. D’où l’importance de trouver un endroit pour laisser parler son propre cœur et entendre ce qu’il a à nous dire.

LOI SUR LE DROIT D’AUTEUR : UN RETARD INDU
par Évelyne Gauthier

Sur l’avenir de la Loi canadienne sur le droit d’auteur, les consultations du Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie de la Chambre des communes (comité INDU) auront duré un an.

LÀ OÙ LE RÉEL FUIT
par Francine Sarrasin

Dans La planète de grand-père, une histoire difficile de perte de mémoire, le parti que prend l’illustration de Marie Lafrance, pour le texte de Coralie Saudo, a quelque chose de surréaliste.

LES TEMPÊTES DE MARIE-LUNE
par Sébastien Chartrand

Lorsqu’on pense à Dominique Demers, on se souvient de ses publications pour enfants, notamment la série «Mademoiselle Charlotte». Mais on sait qu’elle s’intéresse également à la littérature pour adolescents.

LA ROUE DU TEMPS : LA OÙ NOS CHEMINS SE RENCONTRENT
par Isabelle Crépeau

Conteuse depuis plus de vingt ans, fileuse, musicienne et passionnée de tradition vivante et de culture orale, Eveline Ménard est une trotteuse infatigable, toujours prête au détour et à la rencontre.

QUAND DES CHERCHEUSES DÉCRIVENT
LE PÉRIPLE DE MONSIEUR CACA
par Rachel DeRoy-Ringuette

Décrire et documenter l’exploitation du livre Le grand voyage de Monsieur Caca, d’Angèle Delaunois, dans une classe du primaire, c’est le sujet d’une étude de cas effectuée par deux professeures en didactique.

CHRISTINE BATTUZ
par Nathalie Ferraris

Christine Battuz garde de bons souvenirs de ses études en arts : «Le travail sur le geste et la ligne lors de séances de modèle vivant aux beaux-arts. Le prof qui m’accompagne dans mon geste et qui me fait refaire ma ligne trente fois…»

SANDRA DUSSAULT
par Nathalie Ferraris

L’auteure Sandra Dussault confie ceci au sujet de son écriture : «Mes personnages portent un regard neuf sur ce qu’ils vivent. Tout ce qu’ils font est une “première fois” et ça me donne une grande liberté. Pas de cynisme, mais beaucoup d’espoir.»

MIKA
par Nathalie Ferraris

L’illustratrice qui signe Mika garde ce souvenir de son enfance : «Un album des années 30, qui avait appartenu à la tante de mon père. Il était de grand format, avec des pages glacées et en couleurs. C’était une histoire de lapin et je trouvais les illustrations magnifiques!»

L’ÉDUCATION RELATIVE À L’ENVIRONNEMENT
PAR LA LITTÉRATURE JEUNESSE
par Hugue Asselin

L’éducation sur l’environnement ne vise pas le changement de comportements, mais bien la transformation du réseau de relations personne-société-environnement.

EN BIBLIOTHÈQUES SCOLAIRES, DES PROJETS STIMULANTS
par Sophie Marsolais

Un vent de changement souffle sur le monde de la bibliothéconomie scolaire. Tout n’est certes pas devenu rose d’un coup, mais de plus en plus de bibliothécaires parviennent à mettre en avant des projets ambitieux et stimulants.

LE COLLOQUE «AUTOUR DE L’ADULTE DE DEMAIN»
Danièle Courchesne a assité pour nous au deuxième colloque international sur la lecture et le numérique, Autour de l’adulte de demain, qui s’est tenu début mai à la Grande Bibliothèque.

À L’HONNEUR
par Geneviève Blouin et Daniel Sernine

Capsules d’information sur le Palmarès C-J des livres préférés des jeunes, sur les prix littéraires du Canada francophone (Tamarac, Trillium, Hackmatack), sur le prix Philippe-Béha de l’AAM et sur l’Hommage visionnaire de la SFFQ.

HAUT

 

VOLUME 42 NUMÉRO 1
PRINTEMPS-ÉTÉ 2019

Illustration :
Jean-Luc Trudel,
Ferdinand F., 81 ans, chenille
Soulières éditeur

 

MARIO BRASSARD : L’EFFET PAPILLON
par Isabelle Crépeau
«J’aime beaucoup l’idée de Flaubert qui pensait qu’un livre devrait pouvoir exister sans qu’on connaisse son auteur. J’aimerais qu’on parle plus des livres et moins des auteurs» confie modestement le lauréat du dernier Prix du Gouverneur général.

BELLEBRUTE, OU LA CRÉATION À QUATRE MAINS
par Nathalie Ferraris

Avant de former le tandem Bellebrute et d’avoir illustré près d’une vingtaine de livres, Marianne Chevalier et Vincent Gagnon traçaient chacun de leur côté leur petit bonhomme de chemin.

LA PASSION CONSTANTE DE FRANÇOIS GRAVEL
par Nathalie Ferraris

Figure marquante de la littérature jeunesse s’il en est une, François Gravel a publié en trente-trois ans de carrière plus d’une centaine de livres jeunesse. L’hiver dernier, le prolifique auteur a ajouté une récompense à son tableau, le prestigieux prix Raymond-Plante.

AUDRÉE ARCHAMBAULT MÈNE L’ENQUÊTE
par Sophie Marsolais

«Recevoir le prix Cécile-Gagnon m’a fait sentir que je pouvais peut-être être à ma place dans le monde de la littérature jeunesse, même si le doute m’habite encore souvent», confie la lauréate du prix de la relève décerné par l’AÉQJ.

LE SENS DES ÉTOILES
par Marie-Andrée Arsenault

La bibliothèque du collège est baignée de murmures. Attablés ici et là, étendus sur les divans, accroupis entre les étagères, tous lisent et écrivent. Nous avons organisé l’étape pour offrir une heure par cycle aux jeunes afin qu’ils se consacrent à un projet de lecture.

L’ILLUSION : CROIRE EN SON PUBLIC
par Sophie Pouliot

L’Illusion, Théâtre de marionnettes a pignon sur rue dans un petit studio niché au centre de la métropole, à l’angle de Beaubien et Saint-Denis. En quoi leur travail est-il si unique? D’aucuns pourraient citer la beauté lyrique de la majorité de leurs créations.

CRITIQUES LITTÉRAIRES
sous la direction de Renée Leblanc

134 critiques d’albums, livres-disques, recueils de nouvelles, romans, miniromans, documentaires, biographies, pièces de théâtre, bandes dessinées, magazines et livres inclassables.

L’UNIVERS DE MATHIEU LAVOIE
par Céline Rufiange

En 2013, Mathieu Lavoie fondait, avec Nadine Robert, les Éditions Comme des géants. Simplicité du texte et des illustrations, grande efficacité de la coexistence de ces deux composantes : Céline Rufiange nous propose une incursion dans l’univers de ce créateur au style unique.

QU’EST-CE QU’ON MANGE?
par Danièle Courchesne

Plusieurs œuvres de littérature jeunesse touchent à l’alimentation. Pour aborder cette question, Danièle Courchesne a choisi une poésie informative, une pseudo-enquête, un livre de recettes et un livre documentaire afin de nourrir notre réflexion.

QUAND LA MORT FRAPPE À NEUF ANS
par Élaine Turgeon

Il y a des sujets qui sont difficiles à aborder avec les enfants, mais dont il faut néanmoins discuter avec eux si on veut apporter des éléments de réponse à leurs questions existentielles. La mort fait partie de ceux-ci, en particulier quand il s’agit de celle d’un enfant.

LE CRI DE LA BALEINE,
OU UNE FAÇON DE «RAPIÉCER LE FUTUR»
par Marie Fradette

Avec Le cri de la baleine – roman finaliste au prix Cécile-Gagnon 2017, Pierre Tremblay met en lumière la volonté de ne pas jeter aux oubliettes la parole des anciens et ainsi d’espérer le retour d’une vie plus respectueuse de la nature.

LA BIBLIOTENTE SE BALADE
par Michèle Tremblay

L’été passé, grâce à la BibliOtente, Michèle Tremblay a eu le plaisir de découvrir ce qu’était une artiste ambulante Pour quelqu’un qui raffole de littérature, de vélo et des enfants, animer à la BibliOtente constitue une grande source de bonheur.

CADAVRES EXQUIS
par Sébastien Chartrand

«Le livre de 1000 pages qui saute des pages». C’est généralement ainsi que les lecteurs ayant lu Un cadavre de classe se rappellent ce roman humoristique. Il s’agit, encore aujourd’hui, de l’un des grands succès de Soulières éditeur.

LES AVALEURS D’ÉTOILES.
PHÉNOMÈNE COSMIQUE EN ESTRIE
par Isabelle Crépeau

C’est en 2016 que des artistes de la région de Sherbrooke se réunissent pour fonder une compagnie vouée à l’interdisciplinarité : les productions Muses et Chimères. Depuis deux ans, l’organisme propose Les Avaleurs d’Étoiles.

TU ME PRENDS EN PHOTO
par Francine Sarrasin

Pour la musique des mots, le récit de Marie-Francine Hébert emprunte à la comptine la répétition d’une même formule, de page en page. Comme si, par la lecture du texte, on cherchait à enfoncer le clou, dans l’insistance de la mémoire du lecteur.

QUAND LA LECTURE FAIT LE PONT ENTRE L’ÉCOLE ET LA MAISON
par Rachel DeRoy-Ringuette

Sous la plume de Rachel DeRoy-Ringuette, une chronique nous revient après des années d’absence : «Lurecherche», où l’on vous informe des travaux de chercheurs en littérature pour la jeunesse, en lecture ou en pédagogie.

SARAH-MAUDE BEAUCHESNE
par Nathalie Ferraris

Lorsqu’elle était petite, Sarah-Maude voulait devenir pédiatre, puisque son père était médecin et qu’elle l’admirait énormément. Une fois adulte, elle publiera son premier roman, Cœur de Slush.

SOPHIE CASSON
par Nathalie Ferraris

Vers l’âge de huit ans, au retour d’un voyage en Côte d’Ivoire avec sa famille, Sophie Casson a dessiné la vie au village africain avec plein de détails : un bébé sur le dos, les pagnes, les coiffures, une femme qui pile le manioc, les huttes, les palmiers…

NADINE DESCHENEAUX
par Nathalie Ferraris

Enfant, Nadine adorait déjà les livres. Un jour, elle a compris qu’elle pouvait déjouer les commis de la bibliothèque et emprunter plus de livres que la limite permise…

ORBIE
par Nathalie Ferraris

Au camp de vacances où travaillait Marie-Eve Tessier-Colin, les apprentis moniteurs devaient se choisir un nom de camp. Elle a opté pour «Orbie», le nom d’un personnage extraterrestre de dessin animé. «Ado, on se sent toujours un peu extraterrestre», explique-t-elle.

DEUXIÈME PRIX DU CONCOURS LITTÉRAIRE 2018
LE CADENAS NOIR
par Dany Chartrand

«Quand j’ai vu le cadenas noir sur la poignée du frigidaire, j’ai compris que ça allait vraiment, mais vraiment mal. Le frigidaire barré avec un cadenas! Je capotais. En tout cas, là, c’est sûr, je ne l’aurai pas mon téléphone pour ma fête.»

À L’HONNEUR
par Nathalie Ferraris et Daniel Sernine

Capsules d’information sur les prix littéraires remis ce printemps : le prix Raymond-Plante, les Prix jeunesse des libraires, les Prix illustration jeunesse du Salon du livre de Trois-Rivières, et bien d’autres...

HAUT