À l'honneur


Consultez notre section des prix littéraires. Vous y trouverez une description des prix décernés en littérature jeunesse ainsi qu'une liste complète de leurs lauréats.


Dévoilement du lauréat
du prix Raymond-Plante

21 janvier

Décerné annuellement par la Corporation de la Fête du livre et de la lecture jeunesse, le prix Raymond-Plante récompense une personne ou une organisation qui s’est distinguée de façon exceptionnelle et sur une longue période dans le domaine de la littérature pour enfants et de la promotion de la lecture auprès des jeunes et des familles.

La Corporation honore désormais des individus une année sur deux, en alternance avec des organimes. Après avoir honoré Félix Maltais du magazine Les Débrouillards, Dominique Demers, Bertrand Gauthier, Cécile Gagnon, Jasmine Dubé, Yves Nadon et Marie-Francine Hébert, le prix Raymond-Plante a été décerné le 21 janvier à l’auteur prolifique François Gravel. Figure marquante de notre littérature jeunesse, François Gravel a publié plus d’une centaine de titres en trente-trois ans de carrière, dont une quinzaine ont été traduits en plusieurs langues. Plus actif que jamais, il a fait paraître en 2018 neuf livres, dans quatre maisons d’édition différentes. La trentaine de prix et de mentions qu’il a remportés au fil des années témoigne de la qualité de son œuvre et en fait l’un des auteurs préférés des enseignantes et des enseignants. Le trophée et la bourse de mille dollars rattachés au prix Raymond-Plante seront remis à l’auteur le 13 février prochain par madame Renée Gravel, épouse de feu Raymond Plante.

Nathalie Ferraris

Les lauréats du GG
honorés à Rideau Hall

29 novembre

Le Conseil des arts du Canada avait dévoilé le 30 octobre les lauréats et lauréates des Prix littéraires du Gouverneur général.

Le lauréat dans la catégorie Littérature jeunesse (texte) est Mario Brassard pour le roman Ferdinand F., 81 ans, chenille (Soulières éditeur).

La lauréate dans la catégorie Littérature jeunesse (livre illustré) est Marianne Dubuc pour Le chemin de la Montagne (Éd. Comme des géants), qui aura au total remporté cinq prix cet automne.

Hier soir à Ottawa, les lauréats ont reçu leur prix, d’une valeur de 25,000 $, ainsi qu'un exemplaire relié de leur livre, des mains de la gouverneure générale, son Excellence la très honorable Julie Payette.

photos: caporal Mathieu Gaudreault, Rideau Hall

Un triplé pour Marianne Dubuc

20 novembre

Le Centre canadien du livre jeunesse canadien a remis hier le quatorzième Prix TD de littérature canadienne pour l'enfance et la jeunesse, réservé au livre le plus remarquable de langue française au Canada, ainsi que le deuxième Prix Harry Black pour le meilleur album francophone. L’annonce a été faite lors d’un gala au Vieux Port de Montréal, salle Scena. Encore une fois, le CLJC et le Groupe Banque TD ont collaboré avec Radio-Canada pour le concours le Choix du public pour la littérature de jeunesse. Les jeunes lecteurs avaient été invités à choisir leur livre préféré parmi les titres finalistes du Prix TD, dans un sondage en ligne.

Marianne Dubuc, qui avait aussi gagné en 2015, a volé la vedette en remportant les trois prix: le TD (50 000 $), le Prix Harry Black (5000 $) et le Choix du public pour la littérature de jeunesse (5000 $) pour son album Le chemin de la montagne. En plus, son éditeur, Comme des géants, recevra un montant 2500 $ pour la promotion du livre primé.

Sur la photo, Marianne Dubuc reçoit son prix de Mme Annick Laberge, vice-présidente associée au Groupe Banque TD.

Les quatre finalistes du Prix TD de littérature pour l’enfance et la jeunesse se partageront un montant de dix-mille dollars. Il s'agit de:Bleu, par Philippe Béha, éd. L’Isatis; Gilles, par Mathieu Lavoie, éd. Comme des géants; Pow Pow t’es mort, de Marie-Francine Hébert, et ABC MTL, de Jeanne Painchaud, ces deux derniers publiés par Les 400 coups.


HAUT